L’agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise (Audiar) a réalisé une étude qui porte sur l’écosystème numérique local.

Un pôle tech très compétitif sur le plan national

L’écosystème numérique brétillien se classe parmi les 3 meilleurs pôles français dans de nombreux secteurs :

  • 3ème pôle le plus dense en termes d’emplois numériques
  • 2ème pôle le plus dense en termes d’acteurs spécialisés dans la cybersécurité et les objets connectés
  • 3ème pôle de recherche publique après Paris et Grenoble, avec 3000 salariés

En 2018, les startups et scaleups d’Ille-et-Vilaine ont réussi à lever 93 millions d’euros au total, un record. Preuve de l’expertise poussée des sociétés locales qui arrivent à attirer de nombreux investisseurs.

Quelques chiffres sur l’écosystème numérique d’Ille-et-Vilaine. Crédits : Audiar

Le numérique, une part importante du marché de l’emploi local

D’après l’étude, en 2018 on comptabilisait dans le département 38 100 emplois du numérique (+1100 emplois sur un an), dont 30 500 au sein de Rennes Métropole. Ces emplois sont concentrés au sein de 4200 entreprises, dont 256 startups (68 créees en 2018) et 42 scaleups. En ce qui concerne les principaux acteurs, les entreprises de services du numérique (ESN) sont fortement représentées puisqu’elles sont à l’origine de 6900 emplois. Orange est également un acteur majeur dans la région puisque le groupe emploie à lui seul 5000 personnes.

A noter que chaque année dans le bassin rennais, plus de 3000 étudiants sont diplômés dans les métiers du numérique. Il existe en effet de nombreuses formations dispensées par des établissements publics et privés dans le secteur, ces derniers ayant bien compris l’engouement des étudiants pour le digital grâce notamment à ses débouchés et ses belles perspectives d’avenir.

Pour accompagner l’ensemble de l’écosystème numérique local, le rapport distingue différentes familles d’acteurs :

  • Les incubateurs et accélérateurs
  • L’événementiel et la culture
  • L’innovation urbaine et la smart city
  • Les talents et serial créateurs
  • Les réseaux d’acteurs et le financement
  • La formation et la recherche
  • Les espaces de coworking

Les acteurs qui accompagnent l’écosystème numérique brétillien. Crédits : Audiar

Vous souhaitez lire l’étude en intégralité ? Cliquez sur ce lien.